EVR222 Bugatti T57 Stelvio cabriolet sn 57406 1936 Jacques Dufilho version originale

Disponibilité 15 Septembre 2019

Quantité

  • Nous disposons d’un système de crytpage SSL pour protéger vos données personnelles ainsi que les moyens de paiement utilisés. Nous utilisons le système de paiement sécurisé de Stripe et Paypal. Nous disposons d’un système de crytpage SSL pour protéger vos données personnelles ainsi que les moyens de paiement utilisés. Nous utilisons le système de paiement sécurisé de Stripe et Paypal.
  • Les prix affichés sont les prix avec ou sans TVA (20%) en fonction de votre pays.
France et CEE avec TVA, autres pays sans TVA.
Nous livrons dans le monde entier. Nos délais sont de 2 (France) à 14 (Océanie) jours. 
Vous ne paierez que les frais COLISSIMO. Les prix affichés sont les prix avec ou sans TVA (20%) en fonction de votre pays. France et CEE avec TVA, autres pays sans TVA. Nous livrons dans le monde entier. Nos délais sont de 2 (France) à 14 (Océanie) jours. Vous ne paierez que les frais COLISSIMO.
  • Nous vous offrons un rapport qualité/prix imbattable. Nos miniatures font partie des plus belles réalisations du marché. Retours possibles avant 14 jours. Nous vous offrons un rapport qualité/prix imbattable. Nos miniatures font partie des plus belles réalisations du marché. Retours possibles avant 14 jours.

Ce modèle est l'une des Bugatti ayant appartenu à l'acteur français JACQUES DUFILHO. 
Nous avions, mon épouse et moi été invités en 1977 ou 1978 a la présentation du livre de HUGH CONWAY et JACQUES GREILSAMER sobrement intitulé BUGATTI. 
La présentation a eu lieu sur la Terrasse Martini (50, avenue des Champs Elysées PARIS), nous étions jeunes provinciaux, un peu perdus et c'est là que nous rencontrons JACQUES DUFILHO dans une tenue coloniale très élégante à l'opposé des tenues souvent imposées par ses rôles au cinéma. Après une rapide présentation, il nous prend en main et nous embarquons dans l'ascenseur direction "tout en haut", sauf que.... 
Le "tout en haut" de l'ascenseur de droite menait aux bureaux d'un "Grand" du cinéma (Disney ?). Après moult discussions et présentations, retour "tout en bas" et utilisation de l'ascenseur de gauche qui lui est direct vers la Terrasse Martini. En cours de route, je me souviens qu'il a ironisé sur ses qualité de guide parisien. Il vivait dans le sud-ouest de la France et n'était pas tout à fait dans son élément. Entre cocktails et petits fours, il s'est souvent inquiété de notre sort et nous a même invité dans sa ferme visiter sa collection de Bugatti. Nous n'avons pas osé donner suite...

Merci à ce grand MONSIEUR pour sa simplicité et son humour, dommage que sa carrière ait mis tant de temps à lui offrir les grands rôles qu'il méritait.

Merci aussi à cet autre grand MONSIEUR Jacques GREILSAMER qui a été à l'origine des collections de petites voitures "pour adultes"

Yves EVRAT

EVR222